Grand livre de cuisine de A. Ducasse

0
1366

Grand livre de cuisine

Après mon 1er livre de cuisine voici mon dernier achat : le Grand livre de cuisine d’Alain Ducasse : Bistrots, brasseries et restaurants de tradition, de suite ça en jette.

Comme je l’ai expliqué dans la page A propos je ne suis ni gourmet ni gastronome juste gourmand, je n’ai ni le niveau pour préparer de la grande cuisine ni pour la déguster, donc ce que je vous présente depuis quelques mois est à cette image : des recettes pas trop compliquées mais savoureuses et gourmandes pour plaire à toutes et à tous lors de vos repas du dimanche.

Pour élargir un peu mon horizon culinaire et voulant trouver des recettes dîtes « classiques » mais quand même modernes, j’ai cherché à droite à gauche et j’ai jeté mon dévolu sur ce livre d’un très grand monsieur de la cuisine Française : Alain Ducasse.

Pourquoi celui-là et pas un autre me direz-vous ? Et bien non seulement parce qu’il est écrit par un chef de renommé internationale et ensuite parce les plats proposés sont typiques de la cuisine que j’affectionne le plus, celle des bistrots et autres brasseries (les vrais bien entendu…).

Et j’ai trouvé ce que je cherchais, et bien plus encore.

Pavé de rumsteak

Donc parlons un peu de ce Grand livre de cuisine :

Ce sont quelques 400 recettes classées par ordre alphabétique de l’ingrédient principal (90 produits). Vous trouverez des recettes qui vont de l’agneau à la volaille en passant par le hareng et le poireau. A cela on rajoute un chapitre sur le snacking, un sur les desserts et une annexe forte intéressante sur quelques bases à connaitre sur la cuisine. Comme vous le voyez ce « Grand » livre de cuisine porte bien son nom car il y a beaucoup de contenu.

Mon avis sur ce contenu :

Des recettes toutes plus appétissantes les unes que les autres mais qui à mon sens auraient pu être présentées plus simplement. Comme je l’avais expliqué dans la recette du pavé de rumsteak les termes employés sont très souvent totalement incompréhensibles pour un cuisinier du dimanche comme moi. Peut être que je ne fais pas parti de la cible à qui s’adresse ce livre, mais sincèrement s’il a été fait pour des professionnels alors qu’on ne le vende qu’en librairie spécialisé ou qu’on le marque en gros dessus…

De ce que j’ai compris à la cuisine à mon humble niveau c’est que c’est avant tout de bons produits préparés « justement » et ce n’est pas l’utilisation de termes métiers dans toutes les phrases qui rendra un plat meilleur…

Autre reproche que je ferais à ce Grand livre de cuisine c’est qu’on voit clairement que ce n’est pas la même personne qui a écrit toutes ces recettes. C’est tout bête, mais à force on ne sait plus justement sur quel pied danser quand on lit  une recette : par exemple l’utilisation du mot sautoir ou parfois sauteuse. Je me pose peut être trop de question, mais quand je lis sautoir, mot que je ne connaissais pas, que je le cherche et que je trouve que c’est une sauteuse je me dis soit… Mais quand dans une autre recette je lis sauteuse je me demande bêtement si sautoir c’était vraiment une sauteuse sinon pourquoi lui avoir donné plusieurs nom…

Pour finir de très belles photos, mais pour moi des photos de « photographe ». Comme je cuisine en suivant des recettes, et donc à l’aveugle, j’aime pouvoir regarder des photos qui me donne une idée du résultat escompté et si moi à la fin je m’en rapproche ou pas. Là  les titres me parlent plus que les photos qui sont trop « modernes » et qui représentent des dressages parfait de cuisine moderne. Si certains d’entres vous arrivent à avoir les résultats qui sont en photo je dis chapeau.

Boeuf bourguignon

Pour le moment j’ai fait et vous ai présenté 2 recettes de ce livre : un Pavé de rumsteak sauce au poivre et un Boeuf bourguignon et ma femme a quant à elle fait un dessert pour le goûter : un riz au lait, ces 3 recettes ont été des réussites, et c’est quand même la chose principale que l’on va demander à un livre de recettes : nous apprendre des recettes qui déchirent !

Pour moi le livre à le défaut que j’évoque dans les paragraphes précédents, en gros qu’il ne s’adresse vraiment pas au cuisinier moyen, mais ce défaut peut être assez facilement contourné si on s’en donne un peu la peine et que l’on cherche les termes qu’on ne comprend pas. C’est clairement plus de travail, mais quand on voit le résultat ça en vaut vraiment la peine.

Donc vous ne regretterez pas l’achat de ce Grand livre de cuisine car je pense que vous pourrez toujours y trouver une petite recette à faire tout en sachant que le résultat sera gourmand et savoureux.

Voilà, bonne lecture et bon appétit !