Le dimanche de C’est maman qui l’a fait

3
872

C'est maman qui l'a fait

Pour ce dimanche c’est Christelle, du blog C’est maman qui l’a fait, qui se prête très gentiment à l’exercice. Elle nous raconte son déjeuner dominical et nous propose une recette de Truites aux amandes.

Un grand merci à elle pour sa participation.


Le repas du dimanche de Christelle, du blog C’est maman qui l’a fait

Avant de se pencher sur ce que représente pour moi le repas du dimanche de ma famille, il est bon de vous éclairer sur les repas du dimanche de mon passé.

Le déjeuner du dimanche était, enfant, une occasion rendue spéciale par l’entrée et le dessert. Si en semaine l’entrée n’était pas toujours de mise (sauf la soupe en hiver) et le dessert relativement simple (yaourt, fruits, parfois un flan aux œufs). Le dimanche le menu comportait toujours une entrée, un plat amélioré, une salade verte, un fromage et un dessert quasi toujours fait maison. Le plat principal était souvent une recette qui demandait plus de temps, ou des ingrédients plus coûteux, c’était en soit un petit événement dans notre cocon familial.

Parfois au retour de la boulangerie pour le pain frais dominical, ma mère rapportait aussi une boite à gâteau nouée d’un ruban bolduc avec des frisettes. Elle contenait soit des petits gâteaux individuels, soit un gros à se partager. C’était une occasion qui se déroulait souvent le 1er dimanche du mois quand les finances étaient (du moins brièvement) un peu plus souriantes.

Le dimanche midi était aussi le jour où l’on invitait (ou étions invités) dans ce cas l’on servait alors un apéritif aux adultes, un sirop aux enfants (ou du Tang, qui s’en souvient ?) et les inévitables cacahuètes. Le café de la fin du repas était souvent servi avec un verre de digestif. Ce digestif était servi dans des verres fumés colorés. Il y en avait un de chaque couleur et cela me semblait terriblement distingué 😉

De nos jours c’est moi qui régale ma petite famille, et j’essaie comme ma mère avant moi de faire de ce repas un petit évènement en soi.
Une jolie nappe … une entrée, un plat de viandes ou de poisson, des légumes et un féculent, une salade verte, du fromage, et bien entendu un dessert. Le plus souvent le tout fait maison mais parfois je reviens aussi avec une boite en carton enrubannée 😉

Mes souvenirs d’enfance sont ainsi parsemés d’évènements liés à la nourriture. Probablement un indice de mes passions en devenir …
Bizarrement en dépit de ma passion pour le sucré l’une des recettes qui m’a le plus fait rêver enfant était une recette de poisson. La truite aux amandes. Cela peut prêter à sourire mais pour moi rien que le nom évoquait la sophistication et l’exotisme. Pensez donc, … des amandes dans un plat !

Je me rappelle la 1ere fois où ma mère nous à servi la recette, je devais avoir 7 ou 8 ans, j’ai regardé les yeux écarquillés ce poisson entier dans mon assiette dans son manteau d’amandes effilées. Il se dégageait l’odeur des amandes grillées et du beurre chaud et je le trouvais beau comme tout. Les truites avaient sans doute été pêchées par un pêcheur dans notre entourage. (Nous en connaissions beaucoup).

C’est resté pour moi un plat emblématique, un que je sers avec bonheur et fierté à ma tribu, et un peu de nostalgie aussi. Souvent ma « grande » de 8 ans se propose pour aider à écailler et beurrer les poissons et c’est à elle que revient l’honneur de les parsemer de leurs beaux manteaux d’amandes dorées. Et l’odeur des amandes effilées en train de délicatement dorer dans la grande poêle attire invariablement un ou deux curieux qui viennent picorer au risque de se brûler le bout des doigts ou de la langue.

Le repas du dimanche semble ralentir le temps, on a plus de temps pour manger, parler, partager, et le plus important … écouter.

Voilà, je partage ici avec vous ces quelques souvenirs et ma recette.

Je vous souhaite de nombreux et heureux moments autours de la table dominicale.

Christelle, C’est maman qui l’a fait

Truite aux amandes

Truite aux amandes

Ingrédients (pour 6 personnes)

6 truites vidées et lavées (les miennes variaient entre 400gr et 450 gr)
40 + 70 g de beurre bien mou
100 g d’amandes effilées
Sel

Préparation

Préchauffer le four à 240°C.

Verser les amandes effilées dans une poêle sèche et faire dorer à feu très doux sans cesser de surveiller car cela brûle très vite.

Beurrer avec 40 gr de beurre un papier de cuisson et le poser dans le fond du plat à four.

Poser les truites propres et bien sèche tête bèche dans le plat. Ne pas les serrer dans le plat, elles ne doivent pas se toucher pour que la chaleur circule bien.

Enduire le dessus des truites de beurre (je le fait à la main le beurre étant bien mou).

Saler mais à peine !

Saupoudrer avec les amandes effilées grillées.

Enfourner à mi-hauteur du four, compter 15 minutes de cuisson.

Servir de suite c’est un délice !

Christelle, http://www.cestmamanquilafait.com/

3 COMMENTAIRES

  1. je me souviens du Tang !! tes souvenirs de repas dominical sont simples émouvants, touchants !! bravo a toi maman câline ta famille peut être fière de toi

    bye !!

  2. bien sûr que je me souviens du "Tang" ! cette boisson "au goût " de fruits, sachets à diluer ds l'eau
    oh la la ! quel retour en arrière !!!!!!!!!!!!!

Laisser un commentaire