Oeufs à la tripe

4
5048

Oeufs à la tripe

Des oeufs à la tripe, voici le premier plat typiquement régional que je vous propose.

Une deuxième nouveauté c’est que c’est la 1ère recette concernant un hors-d’oeuvre/entrée. Comme vous le savez mon blog est à l’image de la cuisine que je fais chez moi le dimanche, et à part lors de grandes occasions je ne fais jamais d’entrée voilà pourquoi je ne vous en montre jamais.

Il se trouve que le WE dernier nous n’étions que Madame et moi, qu’il faisait chaud et que l’on n’avait pas super faim, j’en ai donc profité pour faire cette entrée qui est devenu notre plat principal.

Pour en revenir à ces oeufs à la tripe je dois bien avouer que mon choix pour une première recette régionale n’a pas été très judicieux car plusieurs régions Françaises s’en disent les créatrices, entre autres la région Rhône-Alpes (avec Lyon) et l’Ile-de-France.

Je n’ai pas réussi à trouver l’étymologie exacte de la dénomination « à la tripe », car avouons quand même que l’énoncé ne fait pas super envie…

Certains disent que cela viendrait du fait que c’était le plat favori des tripiers de Lyon, d’autres que cela viendrait du rapport fait entre le velouté de la recette et une étoffe nommé « tripe de velours », bref personne n’est sûr donc on ne sait pas…

C’est malheureusement souvent le cas sur de vieilles recettes, les années voir les siècles ont fait perdre le pourquoi de leurs noms.

La recette d’oeufs à la tripe que j’ai faite et que je vous présente ci-dessous vient donc d’Ile-de-France (désolé pour les Lyonnais) et vient de la collection de livres sur les recettes du terroir Français (mon nouveau dada).

Je l’ai retrouvé aussi dans la bible de la cuisine d’autrefois qu’est Le guide culinaire d’Auguste Escoffier ainsi que dans La cuisinière bourgeoise un livre de cuisine qui date du 18ème.

C’est donc à mon sens la recette originale de ces oeufs à la tripe. La recette Lyonnaise qui met du fromage et qui fait gratiner au four en est apparemment une déclinaison. Je ne sais pas si cela peut encore porter le nom d’oeufs à la tripe mais ce n’est bien entendu qu’un avis tout personnel…

Voici donc cette recette qui vous le verrez est très simple, rapide à faire et qui fait partie de notre patrimoine culinaire.

Oeufs à la tripe

Pour : 2 personnes
Coût : Faible
Temps de préparation : 5mns
Temps de cuisson : 25mns

Ingrédients

4 oeufs
50g de beurre
2 gros oignons émincés finement
25g de farine
25cl de lait
3 branches de persil plat finement hachées
Sel et poivre du moulin
1 pincée de noix de muscade

Oeufs à la tripe

Préparation

Préparez 4 oeufs durs (10mns dans un eau bouillante suffira)

Mettez une casserole à chauffer sur feu doux.

Mettez le beurre et les oignons à fondre pendant 10mns à couvert. Remuez assez souvent.

Farinez le tout et mélangez bien.

Versez le lait petit peu par petit peu tout en mélangeant.

Laissez ensuite cuire 15mns en remuant très souvent.

Sortez la casserole du feu, salez, poivrez et incorporez le persil. Mélangez une dernière fois et servez.

Service :

Mettez la sauce dans une assiette creuse, coupez les oeufs en grosses tranches et mettez les sur la sauce ou à côté.

Oeufs à la tripeOeufs à la tripe

Origine régionale du plat : Ile-de-France
Accompagnement : –
Boisson : –
Saison : Toutes

Astuces et conseils :

Je suis pour ma part très cuillère en bois, mais vous pouvez utilisez un fouet pour mélanger la sauce, cela sera peut-être même plus réussi.

La recette est tirée de ce livre :


4 COMMENTAIRES

  1. C'est ce que l'on appelle épinards à la florentine (oeufs/ béchamel/épinards), mauvais souvenirs de cantine mais qu'est ce que c'est bon maintenant parce que nous savons cuisiner 🙂

  2. j'habite en Ile de France et je ne connais pas du tout cette recette.
    Par contre en Alsace (mes origines) on fait, le jeudi précédent le vendredi saint , des oeufs avec une béchamel à la moutarde et des épinards.
    bonne journée

    • Je ne connaissais pas du tout non plus avant de faire des recherches sur les plats de notre région, et je vais en faire d'autre qui sont aussi totalement inconnu (le prochain sera un poulet Franchard)

      Ta recette par contre me rappel de très mauvais souvenirs de ma jeunesse et de la cantine : oeufs/bechamel/épinards 🙁

Comments are closed.