Le Bistrot du 1er

0
704

Le bistrot du 1er

Le beau temps étant revenu (ou presque…), le WE dernier nous sommes allez nous promener, madame et moi-même, aux jardins des Tuileries et faire une petite visite au jeu de Paume (et oui toujours la photo).

Nous en avons profité pour allez manger un morceau dans un restaurant pas trop loin et recommandé par La Fourchette : Le Bistrot du 1er.

Le bistrot du 1er

A l’heure prévue nous arrivons devant l’établissement et déjà nous trouvons la devanture bien sympa. Nous entrons dans le bistrot et on y découvre un cadre aussi sympathique que sa devanture : celui du bistrot parisien typique. Ca commence pas mal du tout.

Une fois installé on nous présente la grande ardoise avec plein de bon plats qui font envies.

On ne nous met pas la pression et on ne nous demande pas tout de suite, comme dans toutes les chaines de restaurant : « vous ne voulez pas un petit apéritif pour patienter ?! »… (Ca a le don de m’horripiler à force). C’est donc un très bon point et on se sent déjà plus dans un lieu convivial que dans un restaurant d’abattage à touristes.

Le Bistro du 1er

Le Bistrot du 1er est un bistrot « basque » et ils n’ont pas la réputation (les basques) de manger « léger » mais de manger gourmand et copieux. A voir l’ardoise ce qu’on nous propose parait bien répondre à cette réputation…

Là aussi nous sommes agréablement surpris car le serveur ne nous pousse pas à la consommation : après l’avoir questionné sur les différents plats il ne me préconisera pas d’entrée avec mon hamburger rossini (nous voulions prendre la planche de charcuterie basque), et il a très bien fait vu l’engin !

Le bistrot du 1er

Nous ne commanderons donc pas d’entrée et mangerons un cabillaud rôti pour madame et pour moi le fameux Big Burger Basque ; Comme dessert un fondant et un sabayon aux fruits rouge, tout ça avec un petit Morgon très bon et un café en fin de repas.

Tout fut parfait à mon goût et à celui de ma femme, c’était très bon et surtout nourrissant. Je conseille le Burger (boeuf, foie gras et fromage de chèvre) qui est vraiment délicieux même sans fromage (je rappelle que je n’en mange pas). C’était ce qu’on recherchait : des plats gourmands et copieux.

Pour ce repas nous en avons eu pour 60€ avec la remise de La Fourchette, prix raisonnable par rapport aux restaurants type chaîne, mais plus cher que notre dernier resto (le Vingt Vins d’art).

Le bistrot du 1er

Conclusion : Bon et très copieux dans un cadre agréable avec un service souriant et dans la moyenne des prix habituels.

Bref je vous le recommande vraiment si vous passez par là, après une petit visite au Louvre par exemple. Je ne dirais pas d’y allez exprès non plus, on est à Paris et il y a vraiment de bons restaurants dans tous les quartiers, donc ce ne serait pas très malin.

Pas beaucoup de photos car c’était assez sombre et comme il est hors de question de photographier de la nourriture au flash j’ai fait de mon mieux en restant assis (j’aurais pu me lever pour prendre des photos de nos plats mais là j’aurais vraiment eu honte de moi…).

Voilà, vous savez tout, bon appétit à vous !